Lionel Tressens, jury : « Entreprendre, c’est un choix de liberté… »

by

Lionel_TressensQui es-tu ?
Je suis un ingénieur de formation (INSA Toulouse !), tout d’abord consultant pour des grandes firmes toulousaines comme Air France, Airbus ou Thales, puis rapidement aspiré par le tourbillon du web chez OverBlog.
Dans cette startup j’ai pris en charge la direction technique du projet pendant 4 ans. J’ai eu la chance de m’impliquer dans la naissance d’une des plus grosses audiences du web français et y acquérir mes compétences sur la scalabilité d’infrastructures complexes.
Enfin, appelé par l’envie d’entreprendre j’ai co-fondé LoungeUp en 2011 : nous connectons les hôteliers et leurs clients via leurs smartphones et tablettes.
Nous avions alors intégré la deuxième promo de l’incubateur parisien Le Camping et depuis, nous avons grossit l’équipe à une dizaine de personnes après une levée de fonds d’amorçage et sommes leader de ce marché naissant.

Pourquoi avoir accepté d’être jury au SW Toulouse ?
Tout d’abord car cette édition se passe à l’INSA et je garde un attachement fort à mon école de formation. C’est à l’INSA que j’ai rencontré pour la première fois un jeune de mon âge qui entreprenait, c’était pour moi presque un extra-terrestre alors que le reste de la promotion rêvait d’Airbus et d’Astrium :-). Il bricolait son produit dans sa chambre d’étudiant et voulait changer le monde avec ce produit. Il s’agissait de Gilles Moncaubeig, fondateur d’Overblog en 2004.
Etre jury, c’est aussi pour moi me retrouver dans une situation inconfortable, celle de devoir juger d’autres entrepreneurs. C’est dans les situations d’inconfort qu’on se découvre et qu’on progresse.
J’espère être un jury constructif, je ne suis pas là pour démonter un projet mais plutôt pour dire sur quels aspects il devrait être revu ; et enfin c’est évidemment le plaisir de récompenser des compétiteurs méritants fatigués par 54 heures de travail non-stop !

Pour toi, c’est quoi entreprendre ?
C’est un choix de vie. Pas un choix de vie professionnelle, un choix de vie total.
C’est se réaliser. C’est prendre en main sa vie, sa place dans la société, son interaction avec les autres.
Entreprendre,  c’est aussi un choix de liberté, ce qui peut paraitre paradoxal quand on sait l’engagement que cela demande, mais c’est une grande liberté intellectuelle.

Les 3 adjectifs pour décrire une Start up qui te plait ?
Disruptive, scalable, magique

A quel jury de Incroyable Talent t’identifies tu le plus: Gilbert Rozon, Dave ou Sophie Edelstein ?
Gilbert ! J’ai parfois un côté un peu « clown de service ».
Et j’aime l’accent québécois :-)